Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

BD : Tempête Noire - Oukase Tome 1

com

 

Série: Oukase

Tome: 1.

Titre: Tempête noire

Auteurs: Luc Brahy/Eric Stoffel/Michel Espinosa

Editeur: Bamboo Édition

 

 

oukase-tome-1-tempete-noire.gif

 

Oukase ou Ukase n.m (russe oukaz, ordre). 1. a. Hist. Édit du Tsar, en Russie. b. Décret rendu par l'État, dans l'ancienne Union Soviétique. 2. Litt. Décision autoritaire et arbitraire.
 

Nous voilà rassurer sur la définition de ce mot que l'on connait en général sans trop pouvoir le définir. Merci le Petit Larousse!

Parlons BD maintenant! Le menu? Une plongée dans l'univers de l'espionnage post guerre-froide.

La CIA a mis en place avec le FSB (ex-KGB) une opération secrète visant à récupérer des sociétés pétrolières appartenant à la mafia russe. L'affaire est de taille. Financièrement, le montant est colossal, symboliquement les ennemis d'hier travaillant ensemble c'est beau mais ça ne va pas de soi.

Et pour entretenir ce magnifique climat de confiance [sic], Sirweed Galver, le directeur adjoint du département infiltration de la CIA, un « brave » gars à 4 semaines de la retraite, est victime d'un série de tentatives d'assassinats.

Qui? Pourquoi? Comment? Galverne va pas trop avoir le temps d'essayer de répondre à ces questions dans ce premier tome très rythmé mais elles seront le fils d'Ariane de cette série (ou plutôt de ce premier cycle).

Le nom de la collection dans laquelle est sortie cette BD est « Grand Angle ». La BD comme au cinéma et là je dis bingo! Effectivement les auteurs nous proposent une BD bien faite, sur un thème classique (l'espionnage) mais qui fonctionne ici une fois de plus bien. Le découpage des planches est classique et efficace, les couleurs et le dessin très satisfaisant (mention spéciale à la scène de nuit sous la pluie p.33 à 36).

Alors évidemment ce n'est pas une BD d'auteur qui cherche à susciter la réflexion chez les lecteurs, ce n'est pas une œuvre d'art au sens plein du terme. Toutefois, elle avance quelques thèmes qui méritent toujours une certaine attention quand il sont correctement amenés : l'amitié et la trahison, la fin et les moyens, l'usage de la violence légale est-elle légitime etc....

Pour le classement « Top-blogeur », je donne à ce premier tome (je trouve les suivants meilleurs) un 13/20.

Un grand merci à Yohan aka Esari pour m'avoir offert et donc fait découvrir cette série!

 

 

Print
Repost

Commenter cet article

Yaneck 22/04/2010 15:26


Il me faudra ta note sur cet album. Et les éventuelles autres si tu as prévu de nouvelles chroniques d'ici la fin du mois.
Bises