Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Pour mon anniversaire - Attila József - 1937

com

Et oui, j'ai eu 32 ans le 27 février et Monika (une de mes élèves) m'a très gentiment envoyé ce beau poème du grand Attila József.

 

 

IMGP3841


 

La traduction (que j'ai légèrement retouché) provient de ce blog :

 

Attila József de poèmes en hongrois & français: Linda & Tebinfea.

 

POUR MON ANNIVERSAIRE

Voilà que j’ai trente-deux ans –
ce poème est un compliment.
Quel beau
cadeau !

Dans un café, à une table
je me surprends du remarquable
présent
présent.

Trente-deux ans derrière moi,
Mais pas deux cents pengoes devant moi,
Hongrie
chérie !

J’aurais pu être pédagogue
au lieu d’user tant de stylos
en mec
à sec.

Mais non : à Szeged, de la fac
Me fit éjecter, une attaque
d’un gars
gaga.

Pour mon poème Pas de père
déchaîna sur moi sa colère.
L’épée
levée,

au nom de la Patrie, de Dieu,
il pesta contre moi, ce vieux
jésuite.
Je cite :

« Jamais, ma parole d’honneur,
vous ne deviendrez professeur ! »
Et l’homme
rayonne.

Est-ce une joie, Antal Horger,
que je renonce à la grammaire ?
Voyons,
mon bon :

le peuple entier, toute la masse
suivra – pas sur des bancs de classes –
toujours
mes cours !

11 avril 1937

 

 

Et la version hongroise pour les heureux magyarophone :

 

Születésnapomra

Harminckét éves lettem én --
meglepetés e költemény

csecse
becse:

ajándék, mellyel meglepem
e kávéházi szegleten

magam
magam.

Harminckét évem elszelelt
s még havi kétszáz sose telt.

Az ám,
Hazám!

Lehettem volna oktató,
nem ily töltõtoll koptató

szegény
legény.

De nem lettem, mert Szegeden
eltanácsolt az egyetem

fura
ura.

Intelme gyorsan, nyersen ért
a "Nincsen apám" versemért,

a hont
kivont

szablyával óvta ellenem.
Ideidézi szellemem

hevét
s nevét:

"Ön, amig szóból értek én,
nem lesz tanár e féltekén" --

gagyog
s ragyog.

Ha örül Horger Antal úr,
hogy költõnk nem nyelvtant tanul,

sekély
e kéj --

Én egész népemet fogom
nem középiskolás fokon

taní-
tani!

 

Print
Repost

Commenter cet article

Catherine 06/03/2012 20:00


Bon anniversaire, Michaël

Michaël Lefebvre 06/03/2012 21:50



köszi ;-)