Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

La fin des années 80 en Hongrie, souvenirs de Krisztian Szuna

com

 

Mémoires de l’époque du transition 

 

Changement des fêtes officielles

C’était un processus qui a duré de plusieurs années. Si je ne me trompe pas, c’était le 15 mars qui a été prononcé le premier une fête nationale en 1989. Après les premières élections démocratiques c'était le tour du 23 Octobre, du Lundi de Pentecôte et le Jour de la Toussaint..

Á l’école les fêtes organisées pour le 7 Novembre et 4 Avril ont été remplacées par le 15 Mars et 23 Octobre. Bien sur, à la fin des années 80, c’était comique pour les enfants et aussi pour la plupart des professeurs de faire une fête avec des écoliers le 7 Novembre mais c’était obligatoire de l’organiser. 

La vitesse du changement

La vitesse du changement a choqué tout le monde: la peuple, le gouvernement, l’opposition, etc.

Il y avait des signes de l’affaiblissant du régime, il y avait des quelques reformes aussi, et la force du contrôle a diminué. Les gens ont pu sentir que la régime changerait probablement dans quelques ans, mais aucun n'a pensé que ça serait tellement rapide et intense. Pour illustrer ceci, je peux mentionner un exemple: le 16 Juin 1988 (anniversaire des 30 ans de l’exécution de Imre Nagy, le premier ministre de la révolution 1956) la police a attaqué la manifestation non authorisé mais absolument paisible qui a été organisée par l’opposition dans le centre de la ville. Beaucoup de personnes ont été arrêtées (pour quelque jours) et plusieurs ont perdu leur emploi.

Exactement un an après il y avait une manifestation à la place Hősök organisée par le gouvernement, les partis de l’opposition et l’autre organisation civils pour „re-enterrer” les martyrs de la révolution 1956. Viktor Orban comme l’orateur de FIDESZ a exigé le retrait des soldats soviétiques de la Hongrie. Le soldat dernier a quitté le pays en Juin 1991.

 

viktor-orban-1989.jpg

Les derniers pionniers

J’ai été initié comme pionnier en Septembre 1988 (j’avais10 ans) mais le système des pionniers a été cessé un an après. Ainsi, j’ai été membre de la dernière génération. Les pauvres enfants, qui ont eu seulement 9 ans en 1988, ne sont devenu jamais un pionnier...  

pionniers-hongrie-communiste.jpg

Voyage, voyage...

En 1987 le gouvernement a annoncé un changement très fortement attendu: le voyage vers l’Ouest est devenu libre pour les hongrois. (Après avoir recu la visa du pays de la destination , mais c’était une formalité dans la plupart des cas). Les gens ont commandé à voyager régulièrement à l’Ouest, particulièrement vers l’Autriche, l'Allemagne, l'Italie. Mais la destination essentielle était Vienne ou le premier hypermarché dans la première ville autrichienne. Beaucoup de personnes ont acheté des nourritures „luxueuses” bon marché (des choco, de l’alcool) ou des produits électroménagers (Hi-Fi, vidéo, machine à laver, frigo, etc.). 

Les-frigos-Gorenje-a-la-frontiere--1988.jpg

Les élections démocratiques à l’école

Les premières élections démocratiques ont été organisées en mars et avril 1990. Bien sur, il y avait un concours dans la classe entre les camarades aussi:

  • Pour qui ont-tes parents voté?

  • MDF/SZDSZ/FIDESZ etc... (la réponse a toujours été un parti de l’opposition)

  • MDF/SZDSZ/FIDESZ etc...? Pfujjj....!!! Mes parents ont voté pour ...! (n’importe qui) Ils sont les meilleurs!

 

Krisztian Szuna

 

Un grand merci à toi pour ce beau texte plein d'intérêt et d'émotion

Print
Repost

Commenter cet article

Yaneck Chareyre 09/12/2011 07:45

Très intéressant, en effet, pour nous autres occidentaux, que ce regard. Maintenant, ce qui serait intéressant, c'est de connaître le regard sur ce qui s'est passé après... ^^

Michaël Lefebvre 09/12/2011 08:34



Patience