Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Une histoire courte de la culture de la lavande en Hongrie

com

 

lavande-pannonhalma.jpg

Pannonhalma

 

    Le début de l’histoire de la culture de la lavande en Hongrie remonte au Moyen Age. Probablement, c’était les ordres cistercien et bénédictin qui ont cultivé la lavande dans leur jardins déjà en Moyen Age suivant les méthodes d'agricultures et aussi le mode de vie des monastères situés partout en Europe. Mais le premier document écrit qui mentionne la culture de cette plante a été daté seulement du XVII siècle. C’était Janos Lippay, un botaniste jésuite qui a présenté en détail le célèbre jardin de son frère György Lippay, archevêque de Esztergom, dans son œuvre « Posoni kert » (« Jardin à Bratislava »).

 

Janos-Lippay-le-jardin-de-brastislava.jpg

Le célèbre "Posoni kert"

 

    Ainsi, on ne peut pas trouver beaucoup de traces de la culture avant l’époque des turcs, néanmoins c’est probable que les moines ont créé des jardins botaniques similaires à ceux de France incluant de la lavande et quelques membres de l’aristocratie ont suivi ces traditions quand ils ont planté de la lavande dans leurs jardins durant les XVII-XVIII siècles.

Depuis le XVIII siècle, c’était surtout Tihany et Pannonhalma que la culture de la lavande fleurit grâce aux conditions climatiques. De nos jour c’est le région de Tihany qui est la destination la plus populaire pour découvrir la lavande mais la production professionnelle a une histoire plus significative à Pannonhalma.

 

tihany-lavande.jpg

Tihany

 

    Les moines bénédictins avaient une production très développée déjà au début du XVIII. siècle à Pannonhalma. Ils utilisaient la lavande pas seulement comme médicament mais elle faisait parti du commerce entre l’abbaye et les villes et villages des régions proches.

    Après la Seconde Guerre Mondiale, le pouvoir communiste a aboli l’exploitation agricole sur les territoires et les jardins botaniques ont été labourés.

 

    La reprise est arrivée dans les années 1990. Dans le cadre d’un plan ambitieux, l’économie de l’abbaye a été relancée et continuellement développée. Pas uniquement le jardin botanique et la culture de la lavande ont été recréés, mais aussi la production a été développée par la disposition d’une nouvelle salle de distillateur. Ils ont aussi réorganisé la viticulture et l’œnologie par la reconstruction de l'ancienne cave du monastère et la construction d’une usine moderne pour développer la capacité et la qualité de la production du vin.

 

    L’abbaye de Tihany a été un autre centre religieux, culturel, administratif et économique dans l’Ouest de la Hongrie au Moyen Age. (Le premier document écrit en partie en langue hongroise aussi s'y trouve : c’est la Charte de fondation de l’abbaye de l’année 1055.)

    A Tihany, au contraire de Pannonhalma, le plus grand résultat de la production de la lavande ne s’attache pas au monastère mais à l’initiative d’un chercheur scientifique et botaniste du début de la XX. siecle. C’était Gyula Bittera qui a apporté la lavande de Provence et a établi des champs de lavande sur la péninsule de Tihany à coté du lac Balaton dans les années 1920 sur un territoire louée à l’abbaye.

    Le microclimat était tellement parfait dans la région (sol volcanique, le nombre d'heure d'ensoleillement est haut, la quantité de précipitation est basse) qu'après quelque années, les plantations ont éé d'une qualité extrêmement haute. La surface de la culture a augmenté très vite et a atteint 100 hectares et le commerce est devenu de plus en plus significative et l’entreprise productrice a été introduite en bourse.

 

presqu-ile-de-tihany.jpg

La presqu'île de Tihany (sur la Balaton)

 

 L’âge d’or a duré pendent trois décennies et ensuite dans les années ’50, après la nationalisation, le scénario était le même qu'à Pannonhalma: en quelque années les champs de lavande sont devenues des champs de blé.

La renaissance a commencé à la fin des années ’80 par la recréation d'une partie des plantations anciennes. Le boom touristique de la lavande a débuté en Hongrie il y a quelque années et ça dure encore toujours. Ça peut aider les nombreux petits producteurs de devenir plus fort et ainsi à assurer que la culture de la lavande soit maintenu à Tihany.

Print
Repost

Commenter cet article

Bernieshoot 22/05/2016 18:01

je n'imaginais pas de culture de lavande en Hongrie, comme quoi nous avons beaucoup à apprendre sur la Hongrie

Michaël Lefebvre 22/05/2016 19:07

Le Provençal que je suis fut également très surpris de découvrir de la lavande en Hongrie!