Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Journée de formation des délégués au Lycée français de Budapest

com

 

Logo Officiel LFGEB

 

    Comme chaque année, le lycée français a proposé aux délégués une journée de formation qui a eu lieu le mardi 20 novembre. Cette formation a été assurée par la Vie Scolaire et avait pour but d’aider les élus des classes à s’approprier ce statut pour le bon fonctionnement de la classe et de l’établissement. Y ont pris part les deux délégués et les deux suppléants de chaque classe de collège. 
De huit heures à neuf heures, les élèves ont pu assister à une présentation sur le harcèlement à l'école alimentée par de nombreuses vidéos. En effet le harcèlement à l’école est au centre des préoccupations de l’Education Nationale. Pour en savoir plus : http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/

     Ensuite les délégués  accompagnés de monsieur le Proviseur, ont eu la chance de visiter le Parlement. La salle de la couronne les a particulièrement impressionnés, d'autant plus que nos élèves ont vu la relève de la garde.

dossier-3-1750.JPG

     Le clou de la visite a été la rencontre avec Mme Csöbör, une députée qui s’est prêtée avec plaisir au jeu des questions-réponses avec les élèves.
Puis, les délégués ont été invités à manger à "La Maison blanche", le restaurant des parlementaires qui se trouve au bord du Danube à proximité du Parlement.

 
   De retour au lycée, les délégués ont appris qui étaient leurs interlocuteurs dans le lycée lors d'un travail de groupe, et ont aussi pu beaucoup échanger sur différents thèmes proches de leurs préoccupations. Il s'agissait d'identifier les éventuels problèmes et de trouver les bons interlocuteurs afin d'y trouver une solution.


dossier-3-1764.JPG

Bravo aux délégués pour leur travail !

 

Gregory Sabadel & Michael Lefebvre

Print
Repost

Commenter cet article