Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

FMI/UE - Hongrie le bras de fer continue

com

Une dépêche AFP pour suivre l'évolution de la situation autour du rôle de la Banque Nationale Hongroise :

 

E-Hongrie-UFMI-économie-banque-centrale LEAD Hongrie/FMI: le parlement modifie la loi sur la banque centrale

29/05 20:56

BUDAPEST, 29 mai 2012 (AFP) - Le parlement hongrois a voté mardi la modification d'une réforme controversée de la banque centrale (MNB), exigée par Bruxelles et le Fonds monétaire international (FMI) en échange de négociations sur un prêt dont la Hongrie a besoin pour assainir ses finances.

Mais cette version modifiée de la loi, qui a été adoptée avec 313 voix pour et 36 contre, ne répond pas à l'ensemble des objections de l'Union européenne (UE) et du FMI.

Les modifications adoptées mardi suppriment la possibilité d'une future fusion entre la MNB et le PSZAF (Organe de supervision des institutions financières), qui était propre à diluer le pouvoir du président de la banque centrale et à entamer en conséquence l'indépendance de l'institution face aux pouvoirs politiques.

Elles annulent aussi la nécessité d'informer préalablement le gouvernement hongrois de l'ordre du jour des réunions du Conseil monétaire. Ce dernier décide du taux directeur de la banque centrale lors de réunions mensuelles.

La nouvelle version de la loi retire aussi le droit au gouvernement d'envoyer un représentant assister à ces réunions.

De plus, elle rend le processus de licenciement des membres du Conseil monétaires conformes aux demandes de la Banque centrale européenne (BCE).

En revanche, certaines objections de fond exprimées par la BCE sont restées sans réponse, comme l'autorité sur les réserves en devises étrangères de la MNB confiée au Conseil monétaire (où les membres désignés par le gouvernement sont en majorité, ndlr) au détriment du président, ou le mode de nomination des membres futurs du Conseil monétaire.

Selon Antal Rogan, chef du groupe parlementaire du parti Fidesz du Premier ministre, les modifications votées par le parlement ont été "élaborées en fonction des demandes de Bruxelles".

Si d'autres modifications étaient demandées par la Commission européenne, "il est encore possible de les inclure" avant le 4 juin, date que s'est donné le parlement pour l'adoption finale de l'ensemble des modifications.

Les analystes de la banque américaine JP Morgan estiment qu'il y aura besoin "de modifications supplémentaires" de la loi sur la MNB et que le gouvernement hongrois "va faire le nécessaire pour les faire adopter".

Ils ont par contre fait part de leur doute quant à l'adoption des modifications nécessaires avant la date du 4 juin.

JP Morgan estime que le début des négociations devrait être retardé à la fin juin et qu'un accord pourrait être atteint en septembre ou octobre.

mg/ilp/tba/sb

AFP 291856 GMT MAI 12

Print
Repost

Commenter cet article