Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

"Elviszi a szél" ou "Le vent nous portera" par Zoltán Szücs

com

L’histoire que je vous raconte sera vraiment étonnante, je vous le promets. Cet été, je n’ai passé rien moins que deux semaines au lac Balaton, chez quelques parents. Malgré la chaleur épouvantable, j’ai souvent décidé de faire du jogging, mais je dois le confesser maintenant: je me sers des écouteurs, bien qu’ils soient « dangereux » pour les oreilles.

J’ai choisi la station de radio Petőfi, et c’était une énorme surprise lorsqu’on a commencé à passer une chanson française… …et une de mes préférées:  Le vent nous portera ! Le groupe de rock nommé ”Noir Désir” a un sens parfait quant à la composition d’une brillante mélodie, et cette chanson est clairement la meilleure qu’ils ont créée. Pour moi (et pour tous je crois), le clip est aussi impressionnant: la mère emportée par le vent et son fils avec ses yeux impuissants ont incité beaucoup de gens à verser des larmes, et je dois encore le confesser : j’ai fait la même chose quand j’ai vu la vidéo pour la première fois. Ce n’est probablement pas très masculin, mais mon excuse, c’est que le sujet est exceptionnellement touchant.

 

 

 

Alors, laissez-moi examiner pourquoi Le vent nous portera a eu la chance de passer sur Petőfi Rádió. Peut-être que la version hongroise a beaucoup aidé : Kistehén Tánczenekar – Elviszi a szél, est très connue en Hongrie! Ça vaut la peine de l’écouter pour ceux qui aiment la chanson originale, en français. L’autre raison est que Akosh Szelevényi a coopéré à plusieurs albums de Noir Désir, et son jeu a contribué au succès de Le vent nous portera. Mais la raison pour laquelle Petőfi Rádió a choisi de passer cette chanson n'a pas d’importance , on devrait tout simplement être heureux de ce fait même: nous avons pu l'entendre. J’espère que c’était un pas petit mais significatif sur la route qui nous ouvre aux médias internationaux. Il faut faire tomber les frontières de manière à ce que tout le monde puisse s’enrichir de ces trésors musicaux!

Print
Repost

Commenter cet article

Jacques 28/09/2016 09:06

Ceci me rappelle que le chanteur de "Noir Désir" (Bertand Cantat) était marié à une femme hongroise exceptionnelle, Krisztina Rády.
Ils s'étaient rencontrés au Sziget Festival.

Michaël Lefebvre 28/09/2016 09:15

Exact oui, une histoire d'amour assez tragique si ma mémoire est bonne

Bernieshoot 28/09/2016 05:59

Quand on parle de Noir désir c'est la chanson qu’on a immédiatement en tête

Michaël Lefebvre 28/09/2016 06:13

Et une bien belle chanson je trouve :)
bonne journée Bernie!

Vues de Budapest - Hongrie 02/09/2013 18:48


Pardon, j'ai répondu à votre commentaire en pensant qu'il était à propos du post suivant...désolé :D

Michaël Lefebvre 03/09/2013 06:13



Faut pas répondre aux commentaires si tôt le matin



Guillaume I. B. 01/09/2013 23:14


Quelle formidable chanson! Cette version magyar fait honneur à l'original. J'ai été agréablement surpris la première fois que je l'ai entendue: c'était dans le film Kalandorok. 

Michaël Lefebvre 02/09/2013 06:25



Ah je ne savais pas d'où elle venait!


C'est intéressant n'est-ce pas toutes ces chansons en langue - pour nous - inconnues? Certaines sont vraiment surprenantes dans le phrasé ou la gamme de sons



Gyongyi Csendes 29/08/2013 18:06


On aime bien les jeunes hommes si sensibles...

Michaël Lefebvre 30/08/2013 06:22



Oui, vous avez raison. "Quelques grammes de délicatesse dans un corps de brute" sont nécessaire!


Bonne journée