Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Description de la Transylvanie par Jules Verne dans "le château des Carpathes"

com

 

http://img.kazeo.com/904/904211/M/le-chateau-des-carpathes.jpg

[C'est] la portion la plus sauvage de la Transylvanie, comprise sous la dénomination de comitat de Klausenburg ou Kolosvar.

Curieux fragment de l'empire d'Autriche, cette Transylvanie, l »L'Erdely » en magyar, c'est-à-dire « le pays des forêts ». Elle est limitée par la Hongrie au nord, la Valachie au sud, la Moldavie à l'ouest. Étendue sur soixante mille kilomètres carrés, soit six millions d'hectares – à peu près le neuvième de la France -, c'est une sorte de Suisse, mais de moitié plus vaste que le domaine helvétique, sans être plus peuplée. Avec ses plateaux livrés à la culture, ses luxuriants pâturages, ses vallées capricieusement dessinées, ses cimes sourcilleuses, la Transylvanie, zébrée parles ramifications d'origine plutonique des Carpathes, est sillonnée de nombreux cours d'eaux qui vont grossir la Theiss et ce superbe Danube, dont les Portes de Fer, à quelques milles au sud, ferment le défilé de la chaînes des Balkans sur la frontière de la Hongrie et de l'empire ottoman.

Tel est cet ancien pays des Daces, conquis par Trajan au premier siècle de l'ère chrétienne. L'indépendance dont il jouissait sous Jean Zapoly et ses successeurs jusqu'en 1699, prit fin avec Léopold Ier, qui l'annexa à l'Autriche. Mais, quelle qu'ait été sa constitution politique, il est resté le commun habitat de diverses races qui s'y coudoient sans se fusionner, les Valaques ou Roumains, les Hongrois, les Tsiganes, les Szeklers d'origine moldave, et aussi les Saxons que le temps et les circonstances finiront par « magyariser » au profit de l'unité transylvaine. 

 

In Jules Verne, « Le château des Carpathes », 1892

Print
Repost

Commenter cet article

agence matrimoniale 07/01/2013 10:43


Merci pour cette article.


 


L'illustration est assez éloquente. Mais je dois avouer que sans cette description je n'aurais jamais compri.

Michaël Lefebvre 07/01/2013 11:49



De rien



Jean Cordaro 15/11/2012 20:35


L'idée m'a pris de chercher Ragz varos, et je suis tombé sur une page en allemand entièrement consacrée à la résolution de ce mystère ! Si vous avez des difficultés avec l'allemand ou
avec Google translate, il y a un résumé en serbo-croate à la fin ;-)


http://www.j-verne.de/verne68_1.html


Il s'agirait de Novi Sad.


Je suis en train de relire l'intégralité des romans de Jules. Je tiens à l'oeil la moindre mention de la Hongrie.

Michaël Lefebvre 16/11/2012 15:52



Très bonne idée et la page est intéressante (merci google translate!). Il s'agirait donc de Ujvidék, voilà qui va me donner envie de lire ce roman.


En aprlant de roman, je dois dire que je suis admiratif - et un peu jaloux - de votre projet de relire l'ensemble des romans du grand Jules!


Merci d'avance pour de relever les mentions sur la Hongrie et les Hongrois.


Bonne journée!



Michael 15/11/2012 09:28


J'ai trouvé ça :

"Dans Le Secret de Wilhelm Storitz (autre roman où la source se retrouve chez Duruy),
la ville de Ragz, considérée comme inventée, se retrouve
pourtant sur les cartes d'époque, mais Jules Verne a déplacé la ville sur le Danube pour que le Mathias Corvin puisse s'y arrêter.


Dans le Beau Danube jaune, la ville est nommée et figure à sa bonne place. Ilia Krusch, l'ancien pilote du Danube, habite depuis sa naissance Racz Besce sur la Theiss, un affluent du Danube. Cette petite cité se retrouve aisément sur la carte de la région, reproduite dans
l'édition originale du roman16. Si Verne choisit précisément Racz, c'est
que Lancelot signale que la Theiss est plus poissonneuse encore que le Danube et nourrit une population de pêcheurs qui aiment leur rivière17."


http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Beau_Danube_jaune

Michaël Lefebvre 15/11/2012 10:17



Je ne trouve rien de plus...



Jean Cordaro 14/11/2012 21:58


Cher Michaël,


Il ne faut pas oublier "Le secret de Wilhelm Storitz" (remake de l'homme invisible) dont l'action se déroule en totalité en Hongrie. Je n'ai pas pu localiser la ville de Ragz dont il est
question. Peut-être pourriez-vous m'y aider ?


Très cordialement


Jean


http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Secret_de_Wilhelm_Storitz

Michaël Lefebvre 15/11/2012 06:26



Cher Jean,


Merci beaucoup! Je ne connaissais pas ce roman du grand Jules et je vais voir de ce pas si il est disponible dans les bibliothèque de Budapest.


Il n'y a pas à ma connaissance de ville hongroise de ce nom, mais peut être dans ce qui fut le Royaume de Hongrie. Je vais également demander à des amis hongrois, mais cela est possible que ce
soit une invention.


Bien à vous,


Michael



femmes russes Strasbourg 08/11/2012 09:08


Très belle description 

Michaël Lefebvre 08/11/2012 21:40



Merci :-)