Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Bd : "Rhapsodie hongroise" - Max Friedman T1 - par Giardino

com

 

Titre : Rhapsodie hongroise

Série : Max Friedman

Auteur : Giardino

Éditeur : Glénat

Année : 1982

 

 

4ème de couverture :

 

   Février 1938. Max Friedman arrive à Budapest. Le froid, le vent et la mort hantent les rues de cette ville où les épions nazis et français s’affrontent sans pitié. Entraîné dans la folle sarabande de cette guerre de l'ombre, fasciné par la perverse Cléo, désorienté par le redoutable Von Kluberg et attendri par la jeune et fragile Ethel, Max Friedman devra déjouer les pièges de cette étrange rhapsodie hongroise.

 

   Une histoire feutrée et violente où Eric Ambler et Graham Greene sont réinventés par le trait raffiné de Giardino qui s'est imposé en l'espace de quelques années comme l'un des créateurs les plus talentueux de la bande dessinée italienne.

 

Mon avis :

 

    Budapest, une ambiance de roman d'espionnage (de vrai roman d'espionnage pas de films à la James Bond), un contexte historique riche et intense voilà ce qui pour moi sauve cette BD qui au premier coup d’œil semble avoir mal vieilli.

    En effet le dessin fait très fin des années 70 et début des années 80, tout comme la colorisation que je trouve au final assez maladroite. Toutefois le dessin est précis et Giardino alterne avec facilité les vues de Budapest, que les intérieurs. J'apprécie beaucoup le rendu très réaliste de la ville avec les enseignes des magasins, les graffitis (anti-Horthy), les plaques des médecins/avocats.

   L'intrigue est très bien mené et l'on tombe de haut à la dernière page ce qui n'est guère courant dans la BD. Les personnages sont riches en couleurs, loin d'être stéréotypés et apportent tous quelque chose à l'histoire.

 

rhapsodie-hongroise-max-fridman.jpg

 

   Au final c'est une bonne surprise, une lecture agréable qui nous plonge dans un lieu et un moment rarement abordé par la bande-dessinée. Merci à Sébastien de m'avoir longuement prêté cette BD.

 

Logo-Top-bd-2012-copie-1

Note Top BD : 13,5/20

Print
Repost

Commenter cet article