Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

BD : "L'épinard de Yukiko" de Frédéric Boilet

com

 

Titre: L'épinard de Yukiko

Dessinateur/Scénariste  : Frédéric Boilet

Éditeur: Ego Comme X

Date : 2001

 

couverture-l-epinard-de-yukiko.jpg

 

L'histoire

 

« Voici l’un des albums les plus surprenants de toute l’histoire de la bande dessinée. Pourtant, les moyens qu’il utilise sont parmi les plus simples : une histoire d’amour presque insignifiante, un dessin d’un réalisme quasi photographique, un texte d’un réalisme quasi radiophonique (…)
Tout se passe comme si l’auteur nous racontait en temps réel la petite aventure qu’il a eue avec Mlle Yukiko (source : éditeur http://www.ego-comme-x.com )

 

Mon avis

 

Difficile pour moi de parler de « l'épinard de Yukiki ». Difficile car je n'aime pas dire du mal d'une œuvre si pleine d'amour. Yukiko est aimé, profondément, intensément, de manière si intense et exclusive que j'ai du mal à voir l'intérêt d'avoir publié ce manga. Je me suis senti à des années-lumières de cette histoire d'amour, peut être pour des raisons personnelles mais sans doute aussi pour comme je l'ai dit, ce qui côté exclusif et donc excluant de cette romance.

Au niveau du dessin, Frédéric Boilet a effectivement pris le parti d'un réalisme quasi-photographique. Il fait du beau boulot. C'est beau, en particulier les scènes d'intimité dans lesquelles il parvient à retranscrire par le dessin l'intensité des sensations. Chapeau bas.

 

l-epinard-de-yukiko-page.jpg

 

Un « scénario » dont je me sens exclu, un style graphique bien maitrisé mais qui n'est pas ma tasse de thé, bref un lecture qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

 

 

Logo-top-bd-2011

Note Top BD Blogueurs : 11,5/20

Print
Repost

Commenter cet article

Yaneck Chareyre 17/12/2011 21:52

Boilet est un auteur assez prétentieux, dans l'ensemble, dans lequel je ne me retrouve pas du tout.

Michaël Lefebvre 17/12/2011 23:19



Je ne le connaissais pas mais je risque d'en rester là.