Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

BD : 3 vierges

com

 

Série: Trois Vierges

Tome: 1.

Titre: Tome 1.Dyane

Auteurs: Jean-Louis Boccar/Bernard Sylaire

Editeur: Glénat

 

3vierges-couverture.jpg

 

21 avril 2069 à bord du vaisseau spatial « Œdipe » se réveille trois femmes : la capitaine, Atena, une afro-américaine, la « mémoire  du bord » une blanche du nom de Dyane et Shi, une docteur asiatique. Elles attendent le réveil de deux hommes. Le vaisseau est en mission autour de Jupiter pour retrouver un vaisseau spatial perdu depuis 10 ans et pour relancer le programme de colonisation de la planète. Une invention le HGL (Héma-Gériolose-Licergique) permet à l'humanité de se lancer dans des vols spatiaux de longue durée comme celui de l'Œdipe . Toutefois ce produit miracle semble avoir quelques effets secondaires sur l'état psychologique des jeunes femmes. Dyane se retrouve enceinte alors que le vaisseau en route depuis cinq ans avec ses passagers en coma-HGL. De plus une catastrophe ébranle les fondements même de la mission. Les deux autres passagers meurent lors d'un incident technique. Toutefois il reste à rechercher la précédente mission, ce à quoi va s'atteler la capitaine en prenant des risques importants....qui conduisent à la disparition de Shi qui clôture l'album.

 

Le parti pris esthétique s'éloigne volontairement de la BD classique où le dessin est fait main par un dessinateur. Ici on pourrait presque parler de BD assisté par ordinateur. Le dessinateur (on pourrait même plutôt l'appeler le concepteur graphique) a travaillé à partir de trois actrices réelles qu'il a intégré dans un univers graphique plus standard. Le décors, c'est-à-dire le vaisseau spatial, est dessiné à la palette graphique. Les extérieurs, l'espace autour de Jupiter, est lui aussi travaillé à la palette graphique ce qui lui donne des couleurs très particulière qui nous mène très loin de la BD plus classique. Les auteurs ont semble-t-il porté une attention très particulière aux effets de lumière et de transparence qui n'est pas sans rappeler l'univers des jeux vidéos. Il faut également noté l'insertion de nombreuses photographies « d'époques » : les nazis à Nuremberg en 1933, la guerre du Vietnam ou encore les attentats du 11 septembre 2001.

 

3-VIERGES.jpg

 

Cette BD semble avoir la prétention de renouveler le genre via la technique mais j'ai l'impression qu'elle rate son objectif. Les choix esthétiques donnent pour résultats une œuvre froide et impersonnelle où l'expression des personnages est presque caricaturales. Pour moi, le scénario manque d'attrait, l'intrigue n'éveille guère d'intérêts (de qui est le futur enfant? La mission va-t-elle continuer?). Les aspects se voulant surprenants ne sont pas vraiment original pour une œuvre de science-fiction : domination des femmes, suppression de la procréation naturelle, fin des discriminations raciales, conquête de l'espace, vierge enceinte...

En conclusion, les « 3 vierges » ne fait pas rentrer le monde de la BD dans le 3ème millénaire comme l'annonce Paul Herman dans la préface.

 

ps: si ce texte est un peu éloigné de mon "style" habituel c'est qu'il a pour origine non la volonté d'une critique de BD pour ce blog mais d'un exemple de critique BD pour mes élèves.

 

pps: Note pour le top bd blogeur 5/20

 

Print
Repost

Commenter cet article