Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

« Battle for Budapest. 100 days in world war II » - "La bataille de Budapest. 100 jours dans la la Seconde Guerre Mondiale" - Krisztiàn Ungvàry

com

« Battle for Budapest. 100 days in world war II »

Krisztiàn Ungvàry

Traduction : Ladislaus Löb

I.B. Tauris, 2003 (traduction 2005)

 

 

« Battle for Budapest. 100 days in world war II » - "La bataille de Budapest. 100 jours dans la la Seconde Guerre Mondiale" - Krisztiàn Ungvàry
« Battle for Budapest. 100 days in world war II » - "La bataille de Budapest. 100 jours dans la la Seconde Guerre Mondiale" - Krisztiàn Ungvàry
« Battle for Budapest. 100 days in world war II » - "La bataille de Budapest. 100 jours dans la la Seconde Guerre Mondiale" - Krisztiàn Ungvàry

Le siège de Budapest (décembre 1944-février 1945) a été l'un des plus long et plus sanglant siège de la Seconde Guerre Mondiale. De l'arrivé des premiers chars soviétiques dans les faubourgs de la ville à la capture du quartier du château de Buda il fallut compter 102 jours de combat. La bataille eu lieu dans une ville de 800 000 habitants et personne ou presque ne pu être évacué.

 

Krisztiàn Ungvàry présente un travail classique des combats, semaine après semaine, rue après rue, cela parfaitement intégré au contexte général du dernier hiver de la guerre. Sa description vivante et méticuleuse intéressera tous les amateurs d'histoire militaire ou de la Hongrie. Il n'oublie pas non plus de décrire le quotidien de la population civile ainsi que le funeste sort réservé aux Juifs de la capitale.

Ungvàry a eu accès à des archives inédites (allemandes et russes) et a également pu interviewer des survivants allemands et hongrois. L'appareil critique est remarquable ce qui ouvre la voie à d'autres recherches sur le sujet.

 

A ma connaissance le livre n'est malheureusement pas traduit en français.

D'autres articles sur le sujet :

Print
Repost

Commenter cet article