Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Viviane Chocas "Bazar magyar"

com
Viviane Chocas "Bazar magyar"

L'auteur

Née en 1962, à Paris, de parents nés à Budapest, Viviane Chocas est journaliste depuis vingt ans. Longtemps reporter pour la presse quotidienne, notamment au Parisien, elle travaille actuellement au sein du service société du Madame Figaro. Bazar Magyar, aux accents autobiographiques, est son premier roman.

4ème de couverture

Parfois il suffit de manger pour que tout où presque, puisse être dit. Pour la narratrice Klara Séli c'est une aubaine, car Zsuzsa et Péter, ses parents, ne lui ont rien dit. Ils ne lui ont rien transmis de leur histoire, restée cadenassée derrière le rideau de fer. Même leur langue maternelle, ils l'ont comme oubliée. Seule concession à leurs origines, la cuisine de Zsuzsa entre goulasch et tokaji. Klara va chérir ce lien. Son alphabet intime sera ces voyelles paprika, ces consonnes galuska, ces accents graves au goût âpre de noix, aigus à l'amertume du concombre.
Pour le reste, elle devra tout imaginer : la fuite hors de Hongrie en 1956, ses oncles et tantes, les rives du Danube... Pièce par pièce, mot par mot, elle recompose son identité, son « bazar magyar », jusqu’à s’approprier l’histoire familiale d’avant l’exil, jusqu’à faire le voyage. Quête des origines, guidée par les saveurs qui font surgir les souvenirs, Bazar magyar est un festin littéraire.

Mon avis

La cuisine et la Hongrie, ce roman avait vraiment tout pour m'intéresser. Et ce fut le cas! Attention, je ne cris pas au livre du siècle mais ce bazar hongrois est touchant et sonne très juste.

La cuisine est le refuge des exilés dit-on. En effet quel plaisir pour moi qui vit en Hongrie de manger un vrai croissant, de la brandade ou une andouillette! Quel plaisir de rentrer dans un magasin français et d'y voir et sentir un petit bout de l'Hexagone!

Ce livre m'a fait m'interroger sur le rapport des mes enfants à la nourriture française...feront-ils comme Klara et découvriront-ils le pays de leur père via sa gastronomie? On verra bien.

Ce court roman peut aussi intéresser tout un chacun car il touche des thèmes universaux : la cuisine, les sens, la transmission, les identités, l'exil.

Lecture recommandée!

Questions-Ouvertures

  • Et vous quel produit français vous manquerait le plus à l'étranger?
  • Si vous avez vécu à l'étranger, un produit du pays d’accueil qui est introuvable en France et au goût inoubliable?
Print
Repost

Commenter cet article

Mimi 06/02/2016 18:17

La cuisine est le refuge des exilés... Rien que cette phrase donne envie de lire ce livre. Merci du partage

Michaël Lefebvre 06/02/2016 21:01

:)
Et vos quelques mots font chaud au cœur, merci!

Rozsa 05/02/2016 10:55

Oui, j'ai lu ce petit livre à sa parution en France! Et je l'ai beaucoup aimé pour sa sensualité!

Michaël Lefebvre 05/02/2016 11:15

sensualité et gastronomie vont de paire!