Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Concours "Chansons sans frontières"

com

9ème édition

Un concours d’écriture simple, ludique, créatif et gratuit
à partager et diffuser sans modération !

www.chansons-sans-frontieres.fr

Une invitation à écrire une chanson sur le thème :
Un ami que tu ne connais pas encore...

Un concours gratuit, ouvert aux participants de tous les âges et de tous les pays.

Sur le site de Chansons sans Frontières
dans la rubrique LE CONCOURS, vous trouverez des conseils pour écrire et faire écrire, des idées, des liens, des références, le règlement
dans la rubrique EDITIONS PRECEDENTES, vous trouverez les éditions et les chansons lauréates des années précédentes, à lire, à écouter

Premier prix : Un séjour d’une semaine en France tous frais payés

Prix Partenaires: 500 euros, Prix Jeune Public, 300 euros

Prix Français langue maternelle : 150 euros

Inscriptions et dépôts de textes en ligne ou par voie postale.

Date de clôture 11 janvier 2015

Le thème de cette édition : « Un ami que tu ne connais pas encore... » Une invitation à écrire, à se laisser porter par les mots qui viennent, à imaginer la richesse d’une amitié inattendue. Un chant pour accueillir l’ami, des mots à offrir à l’ami qui attend sur la route et nous accompagne…

Avec, comme chaque année, le fil rouge des dix mots : Dis-moi dix mots… que tu accueilles
De tout temps, le français s’est enrichi de mots issus d’autres langues avec lesquelles il s’est trouvé en contact. Venus d’ailleurs, ils sont devenus d’ici. Les dix mots retenus cette année illustrent la permanence dans le temps de ce phénomène et la diversité des langues auxquelles le français a puisé. La richesse de ces échanges lui a donné une grande partie de ses accents et de ses couleurs.

Concours "Chansons sans frontières"
Print
Repost

Commenter cet article

achat de kamas 14/10/2014 11:01

Merci beaucoup pour cet extrait de littérature. Sympa.